BIOZH, LE MARCHAND DE BIERE

 

Bonjour Tony, peux tu te présenter et présenter Biozh ?

 

L’histoire de BIOZH commence en octobre 2009, quand j’ai travaillé pour EVAN REIZH (Boire Juste en Breton), la société de distribution raccordée à la brasserie coopérative Tri Martolod. La brasserie, basée à Concarneau, a produit la première Pils artisanale de Bretagne. On peut dire qu’ils m’ont fait tomber dans la cuve de brassage et m’ont amené une sensibilité et un engagement sur la bière artisanale de qualité.

Ensuite, pendant les deux premières années d'activité,  j'ai été soutenu et embauché à la brasserie artisanale Sainte Colombe (Ille et Vilaine), où Gonny EVERTS-KEIZER & Henri EVERTS m’ont transmis leur passion et éveillé sur l'exigence permanente que nécessite l’artisanat. Depuis, nous avons étoffé avec d’autres rencontres d’artisans brasseurs, en gardant des valeurs humaines et passionnées au centre de notre activité.

 

                                          

 

Comment sélectionnes-tu les brasseurs avec qui tu travailles?

 

Tout commence par une dégustation! Et oui c'est un métier difficile :). Plus sérieusement, le premier critère c'est évidement le goût. Il faut identifier la présence de défauts et imprimer dans sa mémoire la lecture gustative de la bière afin de la transmettre au plus juste! Le respect du style est également un critère important, sachant tout de même que chaque interprétation peut être différente et c'est d'ailleurs la force des artisans brasseurs, mais il faut tout de même contrôler si la bière est réellement dans les « clous » du style.

Le dernier critère enfin, est l’engagement et l’identité des brasseurs : la sensibilité à l’écologique et à la sélection de malts de céréales et houblons produits en Bretagne. L’ensemble de nos bières sont issues de l’agriculture biologique ou en cours de conversion

 

Comme pour le vin, peux t’on parler de terroir avec la bière?

 

Le processus de  fabrication d'une bière artisanale s’apparente plus à de la cuisine à mes yeux (attente de l'ébullition pour incorporer les houblons aromatiques et/ou amérisants, ajout d'épices, de fruits..) ou à un travail de boulanger avec les levures utilisées (ne dit t’on pas que la bière est du pain liquide ?)

Les notions de terroirs viennent notamment avec les matières premières (Sarazin, malts d'orge bretons) qui peuvent être  sélectionnées pour le brassage ou lorsque l’orge et le houblon sont récoltés sur le lieu de production (ex : Ferme brasserie).

On peut également proposer des accords de terroir bières et mets !

 

         

 

Quelles bières retrouve t’on généralement à la Closerie des Hortensias?

 

Une sélection de Sainte Colombe Blonde, Dorée ou Ambrée (pour la douceur, l'équilibre et la délicatesse des recettes), la Pils de Tri Martolod (une blonde sèche et rafraichissante) et une sélection réfléchie en commun, en fonction de la saison ou de nouveaux brassins disponibles : IPA brasserie Storlok (29), bière de blé noir Aour Du (29)…

 

  

Tu es généralement présent aux Lices et tu as une cave à bière 14 Carrefour de Jouaul à Rennes. En cette période de confinement, comment peut-on continuer à trouver tes produits?

 

C’est une période particulière pour nous tous et nous avons relancé l’activité avec l’ouverture de notre cave en bas des Lices à Rennes. Nous y proposons de nouveau une large sélection de bières de brasseries et micro brasseries bretonnes et nous avons aussi notre service de bière en vrac à emporter chez soi avec bouteille consigne (Growler). 

Un drive est également lancé au local de la fouinardière (route du meuble) à Saint Grégoire.

Il nous faut faire face en étant créatifs, inventifs et solidaires !

Contacts et infos sur le site : https://www.marchand-biere.bzh/  ou sur Facebook

Force et Houblon à tout le personnel de la Closerie!